Edit du 12/03/2006 Mon post est finalement passé, drôle de modération a priori quand le délai se compte en jours ! Dont acte mais l'éditorial (introuvable) n'a pas été amendé...

Ce billet devait s'intituler fort logiquement « lestelechargements.com : no comment » et puis par intégrité je suis obligé d'être beaucoup plus indécis et souhaite donc vous faire partager mon aventure.

J'ai été cité dans l'éditorial, comme un avis mitigé en matière de licence globale optionnelle, ce qui est juste, mais ma conclusion est quand même qu'à tout prendre c'est peut être la meilleure solution pour se sortir du cauchemar DADVSI.

Comme le thème du jour de la demi-journée était « le droit d'auteur », cela tombait bien puisque j'aurai bien voulu que dans la citation tronquée de mon post il y ait un lien vers le commentaire complet où ma conclusion reflète véritablement ce que je pense.

Ce message n'est pas passé. J'ai envoyé ce mail à l'adresse de contact :

Cher « lestelechargements.com »,

J'ai écrit le message, dont on trouve une copie sur le forum EUCD.info « Libertés numériques » hébergé chez Framasoft, vers 14h10 ; il est 16h40 et je note qu'entre le message 32 de 14h00 et le 33 de 14h17 il y a un trou de 4 messages (ID respectifs de 3444 et 3449). Selon toute évidence mon message a été poubellisé, et c'est quelque chose que je considère comme grave surtout compte tenu de sa teneur. Je recopie ici le message exact que j'ai tenté de faire passer sur votre site au sujet du droit d'auteur dans le monde numérique :

-----------------------
«

Le droit d'auteur c'est ce qui a fait dire à Victor Hugo :

« Si l'un des deux droits, le droit de l'écrivain et le droit de l'esprit humain, devait être sacrifié, ce serait, certes, le droit de l'écrivain, car l'intérêt public est notre préoccupation unique, et tous, je le déclare, doivent passer avant nous »

Discours d'ouverture du Congrès littéraire international, 17 juin 1878.

Cher « lestelechargements.com », vous me citez dans l'éditorial mais mon droit moral en prend un coup dans la mesure où avez fait sauter l'emphase sur le mot « supplémentaire » et que vous occultez la conclusion à laquelle je me livre, pourriez-vous avoir la gentillesse d'amender votre éditorial en y plaçant des liens hypertextes vers les commentaires cités à savoir dans mon cas

[...] <a href='http://www.lestelechargements.com/index.php?2006/02/26/22-reagissez#c2426'>tel « fb »</a> [...]

(Cette portion de code html est bien sûr placée dans le domaine public ;-) )

C'est dommage de ne pas exploiter complètement les possibilités qu'offrent les outils modernes.
»

-------- fin du message ----------

Si j'en juge par votre charte éditoriale mon message, s'il contenait une légère boutade signalée d'ailleurs par le smiley « ;-) », ne violait en aucune manière les règles fixées. Par ailleurs, ironie du thème, je ne demandait qu'à ce que le droit d'auteur auquel je suis attaché soit appliqué conformément à la loi et à votre charte que je cite :

« Les messages faisant référence à des articles, travaux, études, œuvres devront se limiter à une citation et indiquer la source d'origine. »

De plus je vous donne la méthode pour réaliser cette correction que je pourrai appeler d'ailleurs droit de réponse appréciant peu qu'une forme technique imposée par le raisonnement philosophique à savoir :

  • oui,
  • non,
  • conclusion

Soit tronquée et réduite de son sens sans qu'un lecteur puisse facilement se forger une opinion en ayant la possibilité de lire dans son ensemble l'argumentation.

Qu'un simple « NDLR : nous ne disposons pas des ressources suffisantes pour procéder à cette modification mais nous y songerons à l'avenir » aurait été satisfaisante de mon point de vue.

Que je dispose d'un blog qui commence à être lu, que j'ai proposé deux amendements sur votre site avec comme souci d'être constructif et de participer avec un esprit civique aux débats et, que je m'efforce d'argumenter et de citer mes sources.

Qu'en l'absence d'explications de votre part, j'userai de ma liberté d'expression sur mon blog qui lui est modéré a posteriori et même déclaré à la CNIL sous le n°806676.

François Battail

--

http://francois.battail.free.fr/dotclear/

Paradoxalement un message dans lequel j'ai explicitement indiqué mon souhait de ne pas être publié est passé :

[...] Note à la modération : s'il vous plaît ne me jetez pas ! Je suis hors sujet soit. Je ne demande pas à être publié, je ne souhaite pas attiser le feu et que de nombreux commentaires fusent sur la personne de M. Goldman.
Simplement s'il passe dans le coin donnez lui ce message. Merci.

Comme je n'ai pas reçu de message de la part de lestelechargements.com, je déplace le débat sur mon blog où les commentaires sont chaleureusement les bienvenues mais c'est facile je n'ai pas un trafic aussi important ;-)